Participer à un système de santé durable

Notre système de santé est soumis à des défis inédits. Sous l’effet conjugué de l’allongement de la durée de vie et des progrès thérapeutiques, le nombre de personnes vivant avec une maladie chronique (1 Français sur 5 est concerné) progresse de manière considérable.

AbbVie considère qu’il relève de sa responsabilité sociétale de contribuer à l’évolution et à la pérennité du système de santé. L’entreprise s’investit dans une réflexion collégiale sur ces enjeux de long terme et soutient des initiatives visant à améliorer l’efficience des parcours de soins.

Faciliter le parcours de santé

Chez AbbVie, nous travaillons à faciliter le parcours du patient et c’est pour poursuivre cet objectif que nous souhaitons apporter notre pierre à l’édifice d’une meilleure prise en charge en ville. Dans cette volonté nous nous alignons sur les pouvoirs publics pour accélérer le passage de l’hôpital à la ville en développant des médicaments qui permettent une utilisation ambulatoire, par exemple, et pour développer des services personnalisés à destination des patients et des pharmaciens d'officine.

Nous pensons que notre mission d’améliorer la santé des patients ne peut pas se penser en dehors de son écosystème. C’est pourquoi nous participons aux réflexions et au débat public sur l’évolution de l’organisation des soins. 

La contertation

En outre, AbbVie s’implique dans le Comité De Déontovigilance des Entreprises du Médicament (Codeem), à travers le mandat de Pierre-Claude Fumoleau, président de la filiale France, afin d’y promouvoir les valeurs de transparence, de communication et de pédagogie dans la sphère publique. Nous nous engageons sur des recommandations en matière de pratiques responsables, adaptées à l’environnement de santé.

Pour en savoir plus : https://www.leem.org/codeem

Nous nous investissons dans les débats à travers nos organisations représentatives que sont le Leem, pour les entreprises du médicament, l’Agipharm, pour les entreprises pharmaceutiques américaines, mais aussi au sein des think tanks tels que l’Institut Montaigne, le Cercle Galien ou encore le Lir pour élaborer et proposer des solutions aux pouvoirs publics et contribuer à une « santé concertée ».