Parole d'expert : qu’est-ce que la pharmacovigilance ?

"La pharmacovigilance surveille la tolérance des médicaments tout au long de leur vie. Elle commence dès le développement du médicament et continue tout au long de l'utilisation de ce médicament par les patients." Interview d'Emilie Demasy, responsable pharmacovigilance chez AbbVie France.

Emilie Demasy, responsable pharmacovigilance chez AbbVie France

Qu’est-ce que la pharmacovigilance ? 

La pharmacovigilance surveille la tolérance des médicaments tout au long de leur vie. Elle commence dès le développement du médicament et continue tout au long de l'utilisation de ce médicament par les patients. 

Elle a pour objectif de surveiller, de prévenir et de gérer les effets indésirables de nos spécialités quelles que soient leurs conditions d'utilisation

La déclaration d’un cas de pharmacovigilance : qui et comment ? 

Un cas de pharmacovigilance est aussi bien un évènement indésirable (manifestation nocive présentée par un patient), qu'une situation particulière (l'allaitement, la grossesse, une erreur médicamenteuse ou l'exposition professionnelle par exemple...).

Tous ces cas sont recueillis 24h sur 24 et 7 jours sur 7 par les structures de pharmacovigilance au sein des laboratoires pharmaceutiques ou par les autorités nationales via les centres régionaux de pharmacovigilance.

Toute personne peut déclarer un cas de pharmacovigilance, aussi bien les patients et leurs proches, les professionnels de santé qui, eux, en ont l'obligation et les personnels des laboratoires pharmaceutiques. Le personnel du laboratoire pharmaceutique a l'obligation de déclarer en 24h tout cas de pharmacovigilance dont il aurait connaissance, que ce soit dans le cadre de son travail ou dans sa vie personnelle.

Chez AbbVie, tous les collaborateurs sont formés à la pharmacovigilance à leur arrivée puis annuellement pour ce qui concerne les obligations de déclaration des informations de sécurité.

Et après la déclaration d’un cas de pharmacovigilance ?

A réception par le service de pharmacovigilance, les cas sont évalués individuellement. On vérifie les informations disponibles et, si besoin, nous recontactons les patients ou les professionnels de santé pour le compléter et obtenir les informations nécessaires.

De manière périodique, des évaluations sont réalisées. Toutes les données disponibles en France et à travers le monde sont évaluées. Si un nouveau risque est mis en évidence, les autorités seront informées. Après leur autorisation, la communication sera relayée auprès des professionnels de santé et des patients.

Si besoin, des documents de minimisation seront mis en œuvre avec, potentiellement, des documents de formation pour les professionnels de santé ou les patients.

FR-ABBV-190201 – 11/2019