Hépatite C : ensemble sur la voie de l’élimination

AbbVie soutient la campagne de sensibilisation grand public #DuBruitContrel’hépatiteC menée par l’AFEF (l’association française pour l’étude du foie), en partenariat avec SOS Hépatites.

Objectif : rendre 'audible' auprès de la population française l’importance du dépistage puisqu’il est désormais possible de guérir de cette maladie.  Une campagne primée au mois de janvier 2019 au Festival de la Communication Santé.

Selon le ministère de solidarités et de la santé, il resterait environ     110 000 personnes susceptibles d’être traitées dans l’hexagone[1]. Reste un problème : parmi elles, le nombre d'adultes ignorant qu'ils sont atteints d'une hépatite C est estimé à 75 000 en France[2]. Tout l’enjeu est donc de les identifier en proposant une stratégie de dépistage adaptée.

AbbVie s’investit aux côtés de l’ensemble des acteurs de santé

La France peut-être l’un des premiers pays européens à éliminer l’hépatite C de son territoire. Cela passe par l'action commune et collégiale des autorités de santé, des professionnels de santé, des associations de patients et des industriels.

« AbbVie est engagée aux côtés des professionnels de santé, des patients et des autorités pour faire de l’élimination de l’hépatite C une réalité en France d’ici 2025, se réjouit Pierre-Claude Fumoleau, président d’AbbVie France. Nous sommes hereux de contribuer à la stratégie nationale pour éliminer la maladie. Une mission qui mobilise pleinement nos équipes à relever ce défi historique ».

Une campagne bruyante pour faire connaître une maladie silencieuse !

« Le problème avec l'hépatite C, c'est qu'elle ne donne pas de symptômes. C'est une maladie silencieuse. » C’est avec ces mots qui caractérisent cette maladie virale que le client d'un supermarché, qui vient de s'emparer du micro d'un caissier, souhaite faire connaitre la maladie au plus grand nombre dans un clip publicitaire diffusé à la télévision depuis le mois d’octobre 2018.

Cette infection peut passer longtemps inaperçue et continuer ainsi à être transmise à l’insu des personnes infectées. Beaucoup de personnes ignorent que l'hépatite C est une maladie virale et qu’elle se transmet par le sang. Selon l’OMS, sa gravité est variable pouvant aller d’une forme bégnine qui dure quelques semaines à une maladie grave qui s’installe à vie[3].

L'objectif de la campagne est de sensibiliser les Français à cette maladie qui « peut détruire notre foie » et « se transmet simplement par le sang ». Si rien n’est fait, la maladie peut évoluer vers une cirrhose et un cancer du foie. D’où l’importance de se faire dépister et de se faire traiter tôt pour éviter que le foie ne se dégrade.

Parallèlement à la campagne télévisuelle et d'affichage dans les gares de France notamment, les hashtags #HépatiteC et #DUBRUITCONTRELHEPATITEC contribuent à relayer sur les réseaux sociaux cette campagne et inciter les personnes qui se sentent concernées à aller se faire dépister contre l'hépatite C.

Primée au Festival de la Communication Santé 2018

La campagne « Du bruit contre l’hépatite C », menée par l’AFEF, en partenariat avec  SOS hépatites, est soutenue par AbbVie et Gilead. Une initiative qui rassemble tous ces acteurs pour la première fois et qui a reçu au mois de janvier 2019 le PRIX ARGENT du Festival de la Communication Santé 2018 dans la catégorie Santé Publique 2. Cet événement met en avant chaque année les meilleures opérations de communication santé des institutions, associations et entreprises à destination des professionnels de santé, des patients et du grand public.

Une belle récompense qui vient saluer les acteurs engagés pour faire de l’élimination de l’hépatite C une réalité en  France en 2025.

Retrouvez toutes les informations autour de la campagne sur le site dubruitcontrelhepatitec.com.
Consultez le communiqué de presse de la campagne « Du bruit contre l’hépatite C »

FR-VHCV-180160 – 01/2019

  1. Discours d’ouverture du Pr Jérôme Salomon, Directeur général de la Santé Journée nationale de lutte contre les hépatites virales Mardi 15 mai 2018

    2. Brouard C, Le Strat Y, Larsen C, Jauffret-Roustide M, Lot F, Pillonel J. The undiagnosed chronically-infected HCV population in France. Implications for expanded testing recommendations in 2014. PLoS One 2015 ; 10 : e0126920

    3. WHO, Hépatite C, 18 juillet 2018